ANIS - Catalyst

Acteurs de l’Innovation Numérique et Sociale en Communs en Région Hauts-de-France

Article blog 3

Article blog 3

Extrait Texte Article blog 3 Gordianorum actibus factitasse Maximini truculenti illius imperatoris rettulimus coniugem.

Article blog 3

Extrait Texte Article blog 3 Gordianorum actibus factitasse Maximini truculenti illius imperatoris rettulimus coniugem.

lire plus
Accueil » Qui sommes-nous ? » ANIS, l’association du collectif

ANIS, l’association du collectif

À sa création, l’ANIS avait pour vocation d’animer une réflexion autour des usages citoyens et solidaires du numérique. En une vingtaine d’années, tout un réseau de commoners s’est rassemblé autour de l’association et est devenu le collectif Catalyst. Depuis, l’ANIS a gardé sa forme associative, notamment pour donner une structure et un cadre aux projets du réseau d’acteurs.

Une association Loi 1901

L’association représentée par un collège de présidents élus. Son objet est de valoriser la réflexion et l’animation autour du web solidaire, des usages citoyens et solidaires des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), de l’innovation sociale et numérique.

La gestion administrative

L’ANIS porte les projets de Catalyst : elle leur donne un cadre juridique, une existence administrative et même leur permet surtout d’avoir un budget. L’association prend en charge la majorité des dossiers de subventions nécessaires à la création et à la mise en place des projets.

Un exemple : La Compagnie des Tiers-Lieux

D’accord : en théorie l’idée est sympa, mais comment se passe un projet entre le collectif Catalyst et l’ANIS ? Voici un exemple pratique de la gestion d’un projet…

La gestion administrative

Tout commence au Mutualāb : un espace de coworking lillois géré en commun. Le projet, certes un peu fou, a suscité des vocations. De nombreux curieux et entrepreneurs Lillois passent la porte de l’espace avec l’idée de refaire ça chez eux.

Au début les membres du lieu étaient ravis de raconter le projet. Mais très vite, ils ont trouvé ça lassant de répéter la même chose : ça leur demandait beaucoup trop de temps. Et surtout, recevoir les gens un par un dans un bureau manquait cruellement d’émulation collective.

Une solution en commun

Un jour, deux contributeurs discutent et développent une idée simple, mais efficace : organiser un meet-up Tiers-Lieux une fois par trimestre. Simple parce que les infos se propagent mieux et plus largement. Et efficace parce que les futurs commoners se rencontrent, partagent leurs bonnes pratiques, leurs ressources et même des projets communs.

L’autonomisation

La Métropole Européenne de Lille (La MEL) qui a observé la démarche (et qui trouve ça chic), lance un appel à projets pour les tiers-lieux. L’Anis y répond, fait un beau dossier tout propre pour les institutions. Quelques mois plus tard, un projet autonome, accompagne les curieux sur la mise en place des communs. Et Pof ! Ça fait La Compagnie des Tiers-Lieux !

Nos modes de Faire.

Le Collectif Catalyst

Créé à Lille en 2001, son champ d’action s’étend dans les Hauts-de-France et jusqu'au territoire national. C'est un collectif citoyen ouvert à tous. Catalyst n’est pas un Think Tank : c’est un Do Tank...

► En savoir plus

Nos modes de Faire

ANIS Catalyst prototype et rend possible l’agir en commun dans de nombreux domaines de l’innovation sociale : l’éducation populaire, le numérique, la transition sociale et écologique.

► En savoir plus

La Gouvernance

Comme dans tout commun, la gouvernance de l’ANIS est partagée. L’association est dirigée par un collège de président-es élu-es. Les décisions financières et stratégiques sont prises lors des réunions hebdomadaires et soumises au vote de la communauté.

► En savoir plus