ANIS - Catalyst

Acteurs de l’Innovation Numérique et Sociale en Communs en Région Hauts-de-France

La justice organisationnelle dans les communs.

La justice organisationnelle dans les communs.

Entre novembre et mars, j'ai réalisé un stage de psychologie sociale où j'ai observé les mécanismes de justice organisationnelle dans le collectif Catalyst. J'y ai appris pourquoi certaines personnes se paient moins mal que d'autres et j'ai pu comprendre l'importance...

La justice organisationnelle dans les communs.

Entre novembre et mars, j'ai réalisé un stage de psychologie sociale où j'ai observé les mécanismes de justice organisationnelle dans le collectif Catalyst. J'y ai appris pourquoi certaines personnes se paient moins mal que d'autres et j'ai pu comprendre l'importance...

lire plus
Accueil » Le Blog » Actualités » Communiqué de presse

Communiqué de presse

Par : ptrendel
Publié le : 4 Nov, 2021
Rubrique(s) : Actualités
Dossier(s) thématique(s) :

Les acteurs des communs annoncent aujourd’hui la mise en oeuvre d’un plan visant à créer 100 000 postes de contributeurs en Europe sur 10 ans pour investir massivement dans le monde réel. La technologie du réel a aujourd’hui la maturité suffisante pour permettre un développement inédit et sans limite des échanges à travers l’écosystème global […]

Les acteurs des communs annoncent aujourd’hui la mise en oeuvre d’un plan visant à créer 100 000 postes de contributeurs en Europe sur 10 ans pour investir massivement dans le monde réel.

La technologie du réel a aujourd’hui la maturité suffisante pour permettre un développement inédit et sans limite des échanges à travers l’écosystème global planétaire. Interagir, commercer, se divertir… y sont des activités à portée de main de l’ensemble de la population à un coût dérisoire. Les technologies du réel permettent d’ors et déjà de discuter avec quelqu’un, de jouer à un jeu, de produire et d’échanger des biens et des compétences avec fluidité. En investissant massivement dans les êtres humains et les formes de vie auxquels ils sont connectés, les acteurs des communs ambitionnent de démultiplier les interactions humaines en les intégrant dans les possibilités infinies du monde physique et réel.

Avec les moyens nécessaires, il sera alors possible de repousser les limites du numérique vers une virtualité augmentée, en améliorant les capacités de calcul des machines avec l’intelligence collective non artificielle des interactions humaines et de leur environnement : conversation, échange d’idée et de point de vue sur la base de nouveaux protocoles garantissant le respect des individus et de leur vie privée, interaction symbiotique avec le vivant dans son intégralité, de la bactérie aux formes de vies les plus élaborées…

L’ensemble des technologies en communs (systèmes politiques, solutions techniques, agricoles, urbaines, véhicule, oeuvres et spectacles, jeux, plats et boissons, …) représentent l’avenir de la révolution numérique. Elles existent depuis les débuts de l’Internet mobile, l’internet tout court et de l’humanité. Elles relient de manière libre les choses et les êtres sur des protocoles ouvert et robustes (liberté, confiance, dialogue, consensus). Elles s’améliorent sans cesse avec la contribution de chacun. Elles émancipent et unissent dans la vie réelle du quotidien.

Pour ces acteurs, « cet investissement est un vote de confiance dans la force de la dynamique du réel et le potentiel des communs européens. » Le groupe se dit « impatient de travailler avec les gouvernements de l’UE pour trouver les bonnes personnes et les bons marchés ».

Partagez !